Censure du web, comme un air de déjà vu

Ce jeudi 4 août, le procès en appel du filtrage des sites de partage de vidéos à caractère pornographique n’est pas sans rappeler un jour de 2007, celui de la censure du site Dailymotion. Les méthodes et le contexte ont changé mais le résultat pourrait bien être le même.

Retour en liens et en images sur quatre années de censure du web en Tunisie.

Tags: , ,

Auteur:Julie Gommes

Regarder, écouter, témoigner. Journaliste depuis 2001, elle a travaillé à la fois pour des rédactions print, web et pour des radios, avant de devenir formatrice au sein de la rédaction d'un journal francophone au Laos et d'enseigner le journalisme en Egypte.

3 Réponses à “Censure du web, comme un air de déjà vu”

  1. 8 août 2011 à 16:13 #

    Une situation difficile à appréhender. Les sites porno étaient devenus les sites les plus consultés en Tunisie. Alors qu’on croyait que les tunisiens se passionnaient pour la vie politique du pays… Les autorités ont-elles eu peur de voir fondre les votants au risque de menacer la représentativité des instances élues ?

  2. Julie Gommes
    8 août 2011 à 17:20 #

    En êtes-vous sûr ?
    Avez-vous les chiffres montrant le nombre de connections sur ces sites, et les autres d’ailleurs ?
    Il n’y a que sur cette démonstration chiffrée que l’on peut s’appuyer pour affirmer qu’ils sont les plus consultés du pays… Je serai doc intéressée de les consulter puisque, comme vous avez pu le constater au fil des articles publiés sur ce site, l’Internet tunisien me passionne.

Trackbacks/Pingbacks

  1. Sete'ici » Archive » Turquie Joue-la comme ZABA - 28 mars 2014

    […] Le scandale par lequel est arrivé le blocage Youtube Utiliser Tor via le port 80 Utiliser Tor via un proxy Rappel historique, la censure du web en Tunisie […]

Laisser un commentaire