Les Palestiniens affirment que des hackers ont coupé les services téléphoniques et Internet

Des hackers ont attaqué des serveurs palestinens et ont coupé les services téléphoniques et Internet en Cisjordanie et à Gaza, a déclaré le ministre des télécommunications palestinen à l’AFP ce mardi. Il a avancé qu’un gouvernement étranger était derrière cette attaque.

The Washington Post est un quotidien américain dont le siège est situé à Washington. Le centre de gravité était plutôt de centre-gauche avant la mort de sa propriétaire Kathrine Graham. Depuis, sous la direction de son fils, Donald E. Graham, le journal se rapproche du centre-droit mais la ligne éditoriale reste centriste.Recherche de la vérité, indépendance : la publication des rapports secrets du Pentagone sur la guerre du Viêt Nam ou les révélations sur le scandale du Watergate ont démontré que le Washington Post vivait selon certains principes. [wikipedia]

Cet incident est survenu le lendemain du jour où l’UNESCO a voté l’admission de la Palestine en tant que membre à part entière [soit le mardi 1 novembre], ce qui a provoqué la colère d’Israël.

Abu Daqqa a affirmé que les sites ont été attaqués de manière « organisée », à l’aide de serveurs miroirs. Comme en 2006, le site de hacker Darknet a rapporté que les pirates israéliens se sont joints au mouvement contre la Palestine. Sous le nom d' »IDF », les pirates ont mis hors-ligne des douzaines de sites palestiniens, remplaçant leur contenu par leurs propres photos avec comme légende : « Vous attaquez Israël, nous vous attaquons. »

En Juillet dernier, cependant, l’organe d’information des hackers, « The Hacker News » a rapporté que des hackers palestiniens étaient également au travail. Les hackers avaient perturbé un nombre important de sites en les remplacant par une image arborant les mots « Liberté pour la Palestine ».

Auparavant, les hackers avaient déjà coupé la connexion Internet en territoire palestinien. En 2002, Wired a rapporté que l’armée israélienne avait pris le contrôle des bureaux du fournisseur d’accès Internet palestinien, Palnet, et arrêté son fonctionnement. Les services du FAI avaient été rétablis après 24 heures d’interruption.

Après que l’ex-Président égyptien Hosni Moubarak eut coupé Internet et les réseaux de téléphonie pour réprimer l’agitation plutôt cette année, il lui a été réclamé, à lui et à deux de ses conseillers, __________________________

 Traduit par des internautes anonymes du monde entier (stat)

Source : Washington Post

Auteur :  Elizabeth Flock

Tags: ,

Trackbacks/Pingbacks

  1. Les Palestiniens affirment que des hackers ont coupé les services téléphoniques et Internet | Le bal des hackers | Scoop.it - 8 novembre 2011

    […] Les Palestiniens affirment que des hackers ont coupé les services téléphonique… […]

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.