Révélations choc sur un réseau d’hommes politiques pédophiles Lybiens

Selon les révélations fracassantes que Bruno Samtmann a faites à nos confrères de France Télévision, la Libye serait infestée de dangereux pédophiles. Le directeur commercial de Amesys/BULL (une société dans laquelle l’Etat Français a une large participation via France Télécom/Orange et dans laquelle il a récemment investi à nouveau d’importantes sommes d’argent via le FSI) a révélé que Mahmoud An-Nakwa, alias Annakoa, serait un pédophile, au centre d’un vaste réseau de pervers sexuels violeurs d’enfants et de narco-trafiquants.

C’est une révélation choc qui devrait ébranler (ou pas) la Libye, qui voyait jusqu’ici en Mahmoud An-Nakwa l’un des « père fondateurs » de l’opposition libyenne en exil. L’écrivain, qui a vécu ces trente dernières années à Londres, n’avait jusqu’ici jamais attiré le moindre soupçon de pédophilie. L’homme, âgé de 74 ans, venait tout juste d’être nommé ambassadeur de Libye en Grande Bretagne.

C’est également un coup dur (ou pas) pour la transition démocratique en Libye qui voit l’une de ses figures intellectuelles les plus reconnues trainée dans la boue, et à juste titre, si les affirmations du directeur commercial de Bull/Amesys sont prouvées. De prestigieux journaux anglais tels que le Guardian n’avaient pas hésité à lui offrir une tribune en février dernier, alors que la société Amesys/Bull était sur le point de partir de Tripoli, laissant derrière elle un vaste complexe de surveillance destiné (en fait) à traquer les pédophiles, qui, à en croire Amesys/Bull, pullulent en Libye, au vu des capacités d’interception du système Eagle, qui surveillait l’ensemble de la population.

Les pédophiles Libyens n’ont qu’à bien se tenir !

C’est désormais au tour du Maroc et de ses pédophiles, qui à en croire certains, doivent également pulluler là bas, de bien se tenir. Comme le révélait Reflets il y a peu de temps, le royaume chérifien a décidé de s’attaquer sérieusement au problème en passant commande d’une installation similaire à celle que Mouhamar Kadhafi avait commandé en 2007 2006 afin de débarrasser le pays des hordes de pédophiles qui, à en juger par le réseau débusqué par Amesys et le colonel Kadhafi, dont nous n’hésitons pas à publier la liste de la honte ci dessous, compte plus de 80 personnes. Parmi ceux-ci on dénombre de nombreux membres de l’actuel gouvernement Libyen, ce qui en ferait le gouvernement avec la plus grande concentration de pédophiles au monde.

 

Un bien triste record dont la toute nouvelle démocratie Libyenne se serait bien passé, mais comme le rappelait le président de la « république démocratique de France » lors de l’inauguration du tout nouveau siège social de Google à Paris, évoquant alors le régime Libyen, c’est aussi ça la démocratie.

Tags: , , , ,

Auteur:Reflets.info

Reflets.info est un blog d'hacktivistes particulièrement impliqués dans les opérations liés au printemps arabe.

Aucun commentaire pour l'instant.

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.