Il était une fois OpenGovTN كان ياما كان

La génèse
Il y’a environ un mois, plus exactement le 4 Novembre dernier, j’ai eu une conversation avec Houssein Ben Ameur, le père spirituel de la blogosphère tunisienne, et Mabrouka Mbarek, élue tunisienne dans l’assemblée constituante, représentante de la région Amérique.

Houssein et moi sommes amis depuis 15 ans. Nous nous sommes connu à Tunis, en 1996, au département informatique de la Fac de sciences au Campus. Nous avons partagé de nombreuses conversations techniques, politiques et philosophiques. Des conversations qui m’ont souvent beaucoup apporté intellectuellement.
Je ne connaissais pas Mabrouka, bien qu’elle soit censée me représenter au sein de l’assemblée constituante, depuis que je me suis installé aux Etats Unis d’Amérique. J’ai appris à ce moment là qu’elle avait basé sa campagne électorale sur l’OpenGov.
Houssein, qui a connu Mabrouka lors de son engagement avec les militants du CPR, a décidé de nous a réuni tous les trois, sur skype, pour discuter de l’OpenGov.

Les débuts
Deux heures plus tard, à une heure tardive de la soirée, et perchés à nos ordinateurs, nous avons créé un groupe Facebook, OpenGovTN.
Un groupe non-partisan, pour réunir toutes celles et ceux qui aspirent à une transparence totale en politique et qui veulent pousser vers la participation citoyenne dans les affaires publiques.

Spontanément, certains de nos amis s’étaient mis à rejoindre le groupe. Petit à petit, les choses allant en s’accélérant, nous sommes passés de trois personnes à 100 personnes en l’espace 4 semaines.
Cent personnes engagées, enthousiastes à l’idée qu’on peut peut-être influer sur notre avenir, l’avenir de notre pays, en exigeant la transparence, en la rêvant, en la vivant, en la pratiquant. Cent personnes qui sont prêtes à donner le meilleur d’elles-mêmes pour cette noble cause.

Je vous livre ici quelques témoignages des nouveaux membres du groupe OpenGovTN:

Najoua; Je suis jeune retraitée. Je suis très sensible à la transparence gouvernementale car il ne peut y avoir de véritable démocratie sans cela. …Si je peux rendre service à mon pays, pourquoi pas.

Mustapha; ingénieur: Le projet d’OpenGov j’y crois… Ça rejoint mes convictions profondes… La transparence est pour moi une condition importante de la réussite du processus démocratique en Tunisie…

Ahlem; La transparence c’est la boussole qui va nous guider vers le bien de notre pays et de tout le monde sans exception. C’est notre futur et le futur de nos enfants.

Khelil: Je suis convaincu que la transparence est la clé pour une gouvernance plus juste et véritablement représentative et qu’elle déclenchera par le biais de l’OpenData un engagement plus élevé des citoyens dans la vie de la cité et plus sincère et rigoureuse de la part de ses gouvernants.

Aujourd’hui, 4 semaines plus tard
Durant la même période, plusieurs autres élus nous ont rejoints dans le groupe. Nous comptons aujourd’hui huit neuf membres de l’assemblée constituante issus de cinq six partis différents. Ce sont, en plus de Mabrouka Mbarek, Haythem Belgacem du CPR, Lobna Jeribi, Selim Ben Abdessalem et Karima Souid d’Ettakatol, Noomane El Fehri d’Afek, Iyed Dahmani du PDP, Nadia Chaabane du Pôle démocratique et Osama Al Saghir d’Ennahdha.

Durant ces derniers jours, nous avons lancé plusieurs initiatives intéressantes :

  • Nous avons étudié le projet du règlement intérieur de l’ANC et présenté une proposition en 5 points pour y consacrer les principes de transparence
  • Deux de nos membres (élus CPR) ont demandé officiellement la tenue d’une assemblée dédiée à la transparence
  • Nous avons relancé le débat sur la transparence sur les médias classiques: Interview de Haythem Belgacem sur les site Maliss, interview d’@Astrubaal, alias Riadh Guerfali, sur Mosaïque FM, interview d’Amine Khechine sur ExpressFM, interview prévue sur la Radio Nationale avec Hassen Tahri (Tounes.net)
  • Nous avons lancé une page Fan Facebook, OpenGovTN, qui a réussi à attirer le sympathie de 600 personnes en quelques jours
  • Nous avons mis en place un site internet destiné au grand public http://www.opengovtn.info/wiki

Et maintenant, qu’est-ce qu’on est en train de faire ?
Nous avons entamé au même moment plusieurs mini-chantiers :

  • Mise en place d’une structure organisationnelle, d’une charte commune et d’un modèle de gouvernance, pour cadrer gérer notre activité croissante
  • Production de supports audio-visuels pour la promotion de la transparence et l’OpenGov auprès du grand public
  • Rédaction d’un livre blanc, destiné à sensibiliser les élus, membres de l’Assemblée Nationale Constituante, à la question de l’Open data et l’Open Gov

Où va t-on?
Nous avançons dans un territoire inconnu, que nos parents n’ont pas connu, mais dont ils ont peut-être rêvé. Nous avons envie d’explorer au delà des limites des modèles classiques de la gouvernance, car les anciennes méthodes ont prouvé leurs insuffisances.

Nous croyons en nous-mêmes, et nous pensons que le peuple tunisien mérite le meilleur système que l’humanité puisse produire.

Nous avons confiance en toi, citoyen, en ta capacité à relever le défi, quand tu décides de le relever. Nous te tendons la main pour nous accompagner dans cette aventure, pour offrir à nos parents ce dont ils ont rêvé, et à nos enfants ce qui les rendra fiers de nous.

Tags: , ,

Auteur:Jazem Halioui

Je milite pour le droit du citoyen à l'accès à l'information et son droit de participer aux prises de décision dans les affaires publiques. Je propose l'OpenData et l'OpenGov comme modèles pour exercer ces droits. Rejoignez le mouvement OpenGovTN sur http://twitter.com/OpenGovTN. Mon expertise vient du monde des startups (http://oofeed.com), où je développe des espaces communautaires pour l'interaction avec l'actualité dans le monde arabe.

Trackbacks/Pingbacks

  1. OpenGov by webqualite - Pearltrees - 9 décembre 2011

    […] Je ne connaissais pas Mabrouka, bien qu’elle soit censée me représenter au sein de l’assemblée constituante, depuis que je me suis installé aux Etats Unis d’Amérique. J’ai appris à ce moment là qu’elle avait basé sa campagne électorale sur l’OpenGov. Houssein, qui a connu Mabrouka lors de son engagement avec les militants du CPR, a décidé de nous a réuni tous les trois, sur skype, pour discuter de l’OpenGov. Il était une fois OpenGovTN | Fhimt.com […]

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.