Fhimt.com censuré en France

Cela devait arriver un jour : une vidéo satirique produite par Fhimt.com sur l’un des joujoux technologiques de Bull, le MoBull, est censurée en France.

Produite il y a plus de six mois alors que l’affaire de la vente de matériel à Kadhafi par Bull n’avait pas encore émergé dans les média mainstream, la vidéo, publiée sur Youtube sur le compte de Fhimt.com est mystérieusement inaccessible à partir de la France.

Elle reste cependant parfaitement visible à partir d’autres pays (comme la Tunisie) et consultable à partir de la France pour peu que l’on utilise le réseau Tor, qui sert à contourner la censure.

Les Français qui ne savent pas utiliser des outils de contournement de la censure en seront réduits à voir ceci :

Les autres pourront en profiter et verront cela :

Et comme nous sommes contre la censure, nous vous proposons cette version qu’il sera plus délicat de censurer :

Bien sûr, censurer des contenus appelle une réponse : la même que celle qui avait été faite suite à la censure par l’Etat Américain de Wikileaks : l’effet Streisand.

Nous vous proposerons ainsi de récupérer le fichier vidéo (mp4) afin que, vous aussi, puissiez la mettre en ligne un peu partout. YouTube, Dailymotion, comme vous le voulez. N’oubliez pas de la tagger avec des mots clés comme « Bull », « Amesys », « Surveillance », « Mobull », etc, ainsi que de lui donner un titre qui lui garantira un bon référencement dans Google.

En bonus : cette autre vidéo, détournement d’un clip de promotion corporate, qui est elle aussi passée par la censure en France, et qui concerne Amesys, la célèbre filiale de Bull, que le Wall Street Journal avait découvert dans le centre de surveillance de Tripoli, et dont les contrats avaient été négociés par l’intermédiaire du tout aussi célèbre Ziad Takkiedine, au coeur de l’un des plus grand scandale du quinquennat qui s’achève en France.

Tags: , , , ,

9 Réponses à “Fhimt.com censuré en France”

  1. Chris
    15 mars 2012 à 13:04 #

    C’est tout?

    Je m’attendais à une vraie affaire intéressante… Je suis déçu..

  2. Grunt
    15 mars 2012 à 13:36 #

    « Nous vous proposerons ainsi de récupérer le fichier vidéo (mp4) afin que, vous aussi, puissiez la mettre en ligne un peu partout. YouTube, Dailymotion, comme vous le voulez. »

    Heu.. on peut aussi utiliser ed2k/Kad, et BitTorrent, ou bien le P2P est strictement réservé à l’abrutissement des masses par le contenu hollywoodien ?

    /me s’en va poser le mp4 dans son dossier de partage aMule.

  3. CC
    15 mars 2012 à 13:39 #

    Bizarre je suis en france et la vidéo marche… rien de fameux dans la vidéo en tout cas. Je ne vois meme pas la raison de la censurer.

  4. CC
    15 mars 2012 à 13:43 #

    et la deuxième vidéo sur Amesys n’est pas censurée non plus…

  5. JOE
    15 mars 2012 à 17:01 #

    Ce n’est pas de la censure.. c’est un droit à l’image, un droit de copyright (les images produites appartiennent à une entreprise privée, leur usage est limité et soumis à un droit).

    L’etat n’a rien à faire dans le fait que quelqu’un ai flagué la video sur Youtube (probablement qqun de Bull – evidemment). Si quelqu’un poste une video de moi (à l’image) dans laquelle il m’insulte, je la ferai retirer aussi. C’est une liberté personelle que tout le monde possede.

    C’est une histoire interessante mais pourquoi la gonfler avec tout ces gros mots? Cela donne un gout de paranoia adolescente qui probablement n’aide pas à la reprise de votre article.

  6. Fabrice
    15 mars 2012 à 17:06 #

    Oui, la censure est différenciée selon le fournisseur d’accès, très étrange…

    @JOE : Qui a parlé de l’Etat là dedans ???

  7. Fabrice
    15 mars 2012 à 17:07 #

    @Grunt : of course, fais nous donc un .torrent 😉

  8. Hosni
    17 mars 2012 à 00:01 #

    @Chris c’est comme ça que les problèmes de censure ont commencé dans les pays qui l’ont connu ou la connaissent encore, au début c’est une vidéo après un site, puis un artiste, puis les journalistes…

  9. bedis
    22 mars 2012 à 04:14 #

    le système récupèrera toutes les données, et fichiers attachés, associés aux protocoles suivants : Mail (SMTP, POP3, IMAP), Webmails (Yahoo! Mail Classic & Yahoo! Mail v2, Hotmail v1 & v2, Gmail), VoIP (SIP / RTP audio conversation, MGCP audio conversation, H.323 audio conversation), Chat (MSN Chat, Yahoo! Chat, AOL Chat, Paltalk -qui permet aux utilisateurs de Windows de chatter en mode texte, voix ou vidéo, NDLR), Http, Moteurs de recherche (Google, MSN Search, Yahoo), Transferts (FTP, Telnet).

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.