Faux certificat de sécurité SSL et détails techniques de l’aide apportée par Microsoft à Ben Ali

 

 

L’original est (pour l’instant) ici.